Les sourcils sont une partie importante dans la beauté du visage car ils font ressortir les yeux et apportent de la symétrie au visage. Pour avoir de beaux sourcils bien définis et gagner du temps pendant votre mise en beauté, pourquoi ne pas opter pour le maquillage permanent à Marseille ? Vous pouvez faire vos sourcils à Marseille grâce à la dermopigmentation, qui est une technique réalisée à l’aide d’un dermographe électrique. Certaines personnes peuvent avoir des zones manquantes dans leurs sourcils pour des raisons de santé ou suite à un traitement, un maquillage permanent au dermographe électrique peut donc aider à souligner leur regard.

Pour obtenir les meilleurs résultats de la manière la moins douloureuse possible, il faut trouver le professionnel et la technique qui vous conviennent. Irma S. vous propose de dessiner vos sourcils par dermopigmentation. C’est une technique de maquillage permanent des sourcils qui se fait par la pose superficielle de pigments grâce à un dermographe. La tenue des pigments dure entre un et trois ans.

Quelles sont les différentes techniques de maquillage permanent à Marseille ?

“Microblading”, “microshading” (« Poil à poil » ou effet poudré), “dermopigmentation”… Il est parfois difficile de s’y retrouver parmi tous ces termes. Le microblading et la dermopigmentation reposent sur un procédé similaire mais ont tout de même quelques différences. Le microblading consiste à pigmenter les couches supérieures de l’épiderme avec une série de nano aiguilles qui forme une lame. Cette lame découpe la peau et dépose le pigment dans la plaie. L’avantage de la dermopigmentation est qu’elle permet de jouer avec les ombres et les nuances, et donc de dessiner un sourcil plus réaliste (qu’on appelle aussi le « ombré brow » ou « powder brows »). Le dermographe dessine les sourcils « en ombré ».

Quelles raisons d’éviter le microblading ?

L’inconvénient de cette technique est qu’il est difficile de contrôler la profondeur de dépose des pigments: cela peut créer des plaies et cicatrices, ainsi qu’une dilatation des poils dessinés dont la couleur peut changer. De plus, les retouches doivent être réalisées environ tous les six mois, créant ainsi de nouvelles petites cicatrices. Lors de la découpe, le follicule peut être endommagé et compromettre la repousse du poil.
La dermopigmentation, quant à elle, n’abîme pas la structure de la peau et ne laisse donc pas de cicatrices. De plus, il est possible de définir précisément la profondeur d’implantation de l’aiguille. La dermopigmentation est donc une technique plus moderne et moins traumatisante.
Chez Irma S., vous trouverez un service de qualité, un environnement propre et des professionnels expérimentés et à l’écoute de vos besoins en plein cœur du 8e arrondissement de Marseille.